Le piercing de la langue à travers les époques

Publié le , par Alex
Catégories :

Le piercing de la langue était pratiqué dans les temps les plus reculés au sein des civilisations mayas et aztèques. Les élites locales croyaient qu’un bâtonnet d’or inséré dans la langue permettait d’entrer en contact avec les divinités. Actuellement, c’est surtout parce qu’il procurerait un surcroît de plaisir, aussi bien pour les hommes que pour les femmes, que ce piercing est pratiqué. Les avis étant très partagés sur la question, il faut bien vérifier que cela corresponde à un réel besoin dans votre couple ou votre vie amoureuse avant de vous lancer dans l’aventure. Il est bien sûr possible de se faire percer la langue simplement parce qu’on trouve ça joli ou parce que c’est la mode !

Bijoux de piercing de la langue : quelles matières ? quelles formes ?


Si le perçage en lui-même est souvent moins douloureux que sur d’autres parties du corps, c’est la période suivant l’opération qui peut se révéler très délicate. Lors de la mise en place initiale, un bijou acrylique avec tige flexible en bioflex est conseillé. Les piercings de langue les plus courants sont de type boules sur barre. Les tiges sont en acier chirurgical ou en titane. La taille des boules est de 5 à 6 mm. La taille doit être adaptée à la morphologie de la bouche sinon il existe un risque d’endommager les dents qui vont frotter sur le bijou. Lorsque le piercing est bien cicatrisé, il est relativement facile de le retirer ou de le changer. Les modèles les plus prisés dans le cadre d’une recherche de plaisir intime sont de type mini barbell, silicone ou piercings vibrants. Il est également possible de fabriquer son modèle personnalisé à partir de barres et boules vendues seules. Tous les styles existent : métal, cristal, humoristique, zébré, gothique, punk. Si vous hésitez, il existe de faux piercings de langue tout à fait convaincants !

L’entretien du piercing doit être irréprochable


La réglementation exige d’être majeur pour se faire percer la langue. Le niveau d’hygiène des locaux et du matériel utilisé doit être irréprochable. Quand toutes les précautions sont respectées, le piercing de la langue s’effectue rapidement et sans complications en moins de 5 minutes. La langue va rester gonflée pendant plusieurs jours. L’alcool et le tabac sont déconseillés durant toute la phase de cicatrisation, de même que les pratiques sexuelles orales. Il ne faut pas hésiter à consulter un médecin au moindre signe alarmant. Une hygiène buccale impeccable est indispensable.